Faire carrière dans la construction : devenir vitrier

Le métier de vitrier requiert une délicatesse proportionnelle à la celle de la vitre elle-même. Mais il n’y a pas que cela. Les conditions d’intervention sont pour le vitrier très variées et il peut être périlleux d’installer, d’entretenir ou de réparer des vitres. Tout cela exige des aptitudes que seule une formation appropriée peut offrir, une formation qui est d’ailleurs génératrice d’autres débouchés.

 

Le métier de vitrier

Être un vitrier, c’est être l’un de ces spécialistes qui mettent en place ou réparent les vitres des maisons, des lieux de travail, des petites boutiques mais aussi des grands immeubles et que l’on voit parfois défier le vertige en étant suspendu à des dizaines de mètres de hauteur pour s’occuper du vitrage d’un immeuble de grande hauteur. Si vous êtes à Lille, toutes les missions intéressant le travail, l’installation, l’entretien, la réparation et le remplacement de vitres peuvent être confiées à votre vitrier à Lille. Ce vitrier sait établir le devis estimatif d’un projet de vitrage. Il sait mesurer, marquer, couper et éventuellement teinter le verre. Il sait assembler, poser et remplacer tous types d’éléments préfabriqués en verre sur toute surface pouvant accueillir ces derniers. Il sait fabriquer et ajuster des encadrements de vitres et de miroirs. Il sait mettre en place, réparer et remplacer les matériaux d’étanchéité. Il sait lire et interpréter les bris de verre.
Quelques conditions spécifiques sont à remplir pour être à la hauteur du métier de vitrier parce que le vitrier aura à travailler à l’intérieur tout comme à l’extérieur, en surface comme en hauteur, seul comme en équipe, en ville comme à la campagne et aura à résoudre des problèmes en faisant appel autant aux connaissances mathématiques qu’à la capacité de communication. Il doit donc aimer travailler avec ses mains, ne pas avoir peur du vide, avoir une bonne condition physique et une bonne vue, savoir synchroniser les yeux et les mains, être habile en mathématique, avoir le sens de l’esthétique, être un bon communicateur et aimer travailler avec les gens.
Le métier de vitrier est un métier d’artisan et les statistiques révèlent qu’il intéresse nombre de quadragénaires et de quinquagénaires en phase de reconversion professionnelle.

Les formations

L’ensemble des formations que reçoit un apprenti vitrier lui permettra de savoir intervenir autant sur le petit carré de vitre d’une cuisine que sur tout l’habillage en verre d’un grand immeuble. La formation lui enseignera les techniques de lecture et de traçage de plans, de mesure, de dessin, de coupe, de soudure, de façonnage, d’assemblage et de pose de vitres dans des emplacements aussi variés que les portes et fenêtres, les lucarnes, les murs, les cloisons et toutes sortes d’ouvertures. Elle lui donnera en outre la connaissance des normes de sécurité.
Il n’existe certes pas une école spécifique formant un vitrier ni un diplôme de vitrier, mais il y a plusieurs formations pouvant conduire à l’exercice du métier de vitrier. Un candidat à cette profession pourrait suivre un BT Miroiterie, un CAP Miroiterie ou un Bac Pro Ouvrages du Bâtiment : aluminium, verre et matériaux de synthèse. Une adhésion à l’Association de Formation Professionnelle pour les Adultes (AFPA) est également une porte pouvant donner sur le métier de vitrier. Les formations disponibles sont à découvrir auprès de la Chambre des Métiers de la région qui vous intéresse. Si vous souhaitez par exemple devenir un vitrier à Lille, n’hésitez pas à aller consulter les publications de la Chambre des Métiers de Nord-Pas-de-Calais-Picardie. En étant un employé, vous pourriez anticiper votre future conversion professionnelle et utiliser votre Droit Individuel à la Formation ou votre Congé Individuel de Formation pour vous former dans le domaine de la vitrerie.
Il existe toutefois certains centres de formation, dont FMSD, qui forment spécifiquement à la maîtrise du service vitrerie et dépannage. Là, l’apprenant est initié non seulement à l’installation de vitrage, de vitres et de menuiseries métallique, aluminium et PVC, mais aussi à la connaissance de tous les domaines liés à la vitrerie comme le levage et protection, le survitrage, l’identification des différents volets roulants, la communication, la création de notoriété et la gestion des fichiers clients.

Les différents débouchés

Comme le cursus professionnel qui inclut la formation de vitrier est plutôt général, son parcours présente pour l’apprenant un débouché assez ouvert. Ce cursus concerne généralement le bâtiment, la construction d’ouvrages et le verre et matériaux de synthèse. Les applications industrielles requérant le savoir-faire du vitrier sont d’ailleurs nombreuses. Une formation en vue de devenir vitrier ouvre la voie vers tous les métiers liés au travail du verre . Du fait que la formation vous introduit dans le monde de la construction, vous pourriez aussi être réorienté vers des postes en rapport à vos autres compétences. Parmi les exemples, il y a les postes de technicien et d’encadreur des industries du verre. L’artisan vitrier peut se mettre à son propre compte après avoir acquis de l’expérience.
Devenir un vitrier à Lille ou dans une autre ville de l’Hexagone est un objectif pouvant être facilement atteint. Cette perspective est prometteuse puisque le nombre de postulants qualifiés est encore faible par rapport aux demandes d’interventions à Lille comme partout en France. Le vitrier peut se mettre à son compte mais il peut aussi travailler en entreprise. Le revenu peut être alors à la mission ou mensuel. Dans le second cas, une moyenne de 1400 € par mois en début de carrière est enregistrée en France. Au Canada, le revenu annuel varie entre 28 000 $ et 69 000 $.

Le travail du vitrier n’est pas seulement poser des vitres comme on serait tenté de le penser. Il requiert en amont des aptitudes spécifiques et une formation dans le milieu de la construction et pendant l’exercice, une application qui est proportionnelle à la délicatesse du verre. La miroiterie et la décoration par exemple entrent dans le domaine d’intervention du vitrier accompli. Un vitrier est quelqu’un qui est initié à tout un panel de compétences pour pouvoir exercer en toute sécurité et intervenir dans des configurations de situation parfois très délicates, ce qui le prépare à un nombre assez important de métiers.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *