On met les gaz avec les chauffagistes !

Le métier de chauffagiste, un secteur porteur pour l’emploi

iscd-plomberie-chauffage.com

iscd-plomberie-chauffage.com

Aujourd’hui, le métier de plombier chauffagiste a le vent en poupe. Le chauffagiste installe et répare les appareils domestiques nécessaires pour chauffer, climatiser et ventiler une habitation individuelle ou collective. La réduction des dépenses énergétiques étant de plus en plus plébiscitée, le rôle de l’installateur thermique est de plus en plus prédominant actuellement. D’après des données récentes de l’Insee, le nombre d’entreprises artisanales travaillant dans le secteur de la plomberie et du chauffage était de 69 597 en 2010. 53% de ces sociétés étaient des entreprises individuelles. L’emploi généré en France par la profession d’installateur de chaudière est considérable. De 2004 à 2009, ce secteur d’activité a été responsable de la création de 16 979 emplois. Le salaire d’un plombier-chauffagiste débutant est de l’ordre du SMIC soit environ 26 500 € en brut annuel et ce salaire grimpe jusqu’à 35 802 € en brut annuel après 10 ans d’expérience professionnelle. Il existe des disparités de salaires en fonction de la région où l’emploi est exercé, ainsi l’Ile de France détient le record des salaires. La rémunération peut être nettement plus conséquente dans le cas d’un artisan indépendant employant un ou plusieurs salariés. De nombreuses sociétés du secteur recrutent actuellement des débutants comme des salariés confirmés. Sous certaines conditions, les demandeurs d’emploi peuvent exercer leur droit à une formation pour se convertir et devenir plombier chauffagiste et ils seront assurés de décrocher un poste rapidement.

Compétences et formations nécessaires pour devenir plombier chauffagiste

Le monteur en installations thermiques et climatiques a non seulement un devoir de résultat mais également de conseil afin d’aiguiller au mieux ses clients pour leur offrir un mode de chauffage le plus adéquat possible. Ce métier implique d’informer les clients des nouvelles législations liées à la sécurité et aux normes écologiques concernant les chaudières. Mais ce métier implique également de se former constamment pour connaître les nouvelles chaudières mises sur le marché. De nombreuses marques différentes sont présentes sur le marché français comme, pour ne citer que les plus connus : Frisquet, Saunier Duval, Vaillant ou encore Elm Leblanc. Certaines entreprises se sont spécialisées sur une marque de chaudières gaz en particulier. L’installateur de chaudières Lebris dans l’Essonne ne fournit que les modèles Frisquet. Frisquet a la particularité d’être une entreprise qui conçoit et fabrique des chaudières 100% françaises depuis 1936. L’installateur de chaudières doit se tenir régulièrement au courant de l’évolution des différentes réglementations sur les crédits d’impôts qui sont possibles en fonction du type de chaudière achetée. Pour exercer le métier de plombier chauffagiste, il est impératif d’être manuel mais d’avoir également un très bon contact humain, un esprit logique et une très bonne présentation. Il faut également aimer le travail en équipe. La rigueur est un des paramètres essentiel à prendre en compte pour devenir un très bon ouvrier, en effet la sécurité est un facteur très important surtout dans le cas de chaudières gaz susceptibles d’émettre des gaz mortels. De façon générale, le métier n’impose pas de contrainte d’horaire stricte sauf dans le cas de dépannage d’urgence.
Les formations professionnelles pour devenir plombier chauffagiste vont du CAP au bac+2 (DUT et BTS). De nombreuses options différentes peuvent amener au métier de chauffagiste/plombier comme génie civil construction durable, maintenance en équipement thermique individuel, monteur en installations du génie climatique et sanitaire ect… Les personnes titulaires d’un bac pro peuvent rapidement évoluer dans le métier de chauffagiste et devenir chef d’équipe et même créer leur propre société pour devenir artisan indépendant. Une formation en électronique/électrotechnique permet au salarié de diversifier ses fonctions en exerçant un travail de technicien en maintenance.

Changer de chaudières gaz ou à fioul, un geste écologique et économique

jms-chauffage.fr

jms-chauffage.fr

Le métier de plombier/chauffagiste prend un essor considérable depuis quelques années grâce à la volonté du gouvernement de privilégier les énergies propres. Votre chaudière commence à prendre de l’âge, il est peut-être temps de commencer à penser à la changer avant qu’elle ne rende l’âme en plein mois hivernal. Il faut savoir que les nouvelles chaudières permettent de faire des économies considérables d’argent car leur conception récente offre la possibilité d’offrir très bon rendement énergétique contrairement aux chaudières ancienne génération. De plus, l’État a mis en place un certain nombre de dispositifs fiscaux qui permettent de déduire une partie de l’investissement de l’achat d’une chaudière. À l’heure actuelle, il n’y a que les chaudières à condensation qui bénéficient de réduction d’impôt. Seul le prix d’une chaudière à condensation permet d’obtenir un crédit d’impôt de 30% en 2016 (avec un plafonnement de 8 000 € pour une personne seule et de 16 000 € pour un couple). Le cout installation, c’est-à-dire de la main d’œuvre n’est pas prise en compte pour la réduction d’impôt, or le cout installation peut être considérable en cas de changement de système de chauffage. Le prix des chaudières fioul à condensation est plus élevé qu’une chaudière à fioul classique, mais elle permet de réaliser jusqu’à 35% d’économie d’énergie, donc l’investissement sur le moyen terme est assuré. Il faut également garder à l’esprit qu’investir dans l’achat d’une chaudière neuve pour un propriétaire ou une copropriété permet d’augmenter la valeur du bien immobilier. Les conditions à remplir pour bénéficier d’un crédit d’impôt sont doubles, il faut que le bien soit la résidence principale et que sa date de construction soit supérieure à deux ans. Un crédit d’impôt est également appliqué pour l’achat d’un thermostat sur des chaudières de plus de 2 ans. Le site du service public vous fournira tous les renseignements nécessaires concernant le crédit d’impôt et les conditions d’obtention.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *