Formations au métier de guide accompagnateur

Face au tourisme constant, le métier de guide accompagnateur est un emploi sûr et qui attire de plus en plus de professionnels. En plus de venir accompagner des touristes, il s’assure également que leur séjour se déroule dans les meilleures conditions. Les guides accompagnateurs sont souvent férus de voyage, apprécient le contact humain et aiment communiquer à propos de la culture, de l’histoire et des particularités d’une ville, d’une région ou d’un pays. Véritable passionné de culture, il se pose comme facilitateur de voyage et intermédiaire entre les touristes, les professionnels de l’hôtellerie et l’agence avec qui il travaille étroitement.

Le métier de guide accompagnateur

Ce professionnel peut être à son compte, mais il est le plus souvent en collaboration avec un tour operator, ou agence de voyages. Il s’occupe de tout ce qui est lié au voyage et au séjour des touristes qu’il a sous sa responsabilité, depuis leur départ ou leur arrivée sur place. Véritable organisateur, il s’assure que tous ont bien rempli toutes les formalités avant le départ (visa, vaccins, etc.), et il chaperonne tout le séjour de ses clients, surtout en cas d’imprévus. Il fait la passerelle entre son agence et les différents professionnels de l’hôtellerie, tout en s’assurant que les touristes dont il est responsable passent un séjour agréable et à la hauteur des prestations qu’ils ont demandé. Selon le besoin des clients, il peut être amené à se déplacer pour un suivi étroit, ainsi, des touristes peuvent demander par exemple d’avoir un guide privé à Barcelone à leur disposition, et même demander à ce qu’il le suive dans leur circuit touristique. Il travaille le plus souvent sur de groupes touristes, généralement en circuit, et il va les diriger et les assister tout le long. Il collecte leurs avis et commentaires, prend en note leurs désirs et besoins et fait en sorte de les concilier – en même temps que leur budget – avec les intérêts de son agence et ceux des professionnels de l’hôtellerie.

Comment le devenir ?

Certaines qualités sont indispensables pour devenir guide accompagnateur. Il faut être rigoureux, méthodique et organisé, mais aussi faire preuve d’un grand sens du service et de bonnes capacités relationnelles. Il fait preuve d’une autorité saine et d’un grand charisme, pour pouvoir capter l’attention de son groupe de client à tout moment, et d’un intérêt évident pour l’histoire, l’art et la géographie. Il doit également se montrer enclin à effectuer des recherches en autonomie, pour le bon déroulement de ses prestations. Ce travail est saisonnier et demande une grande flexibilité horaire ainsi qu’une grande disponibilité.

On peut devenir guide accompagnateur sans diplôme particulier, mais les profils les plus adaptés pour ce poste sont ceux ayant poursuivi des études dans le tourisme (BTS), dans l’histoire de l’art ou la géographie. Il existe également de nombreuses formations pour l’apprentissage des bases de ce métier. En plus d’en découvrir plus sur la psychologie du groupe, ce genre de formation offre également une meilleure compréhension de la logistique affiliée au voyage de personne pour le loisir, mais également des éléments de communication spécifiques à ce secteur.

Comme les clients peuvent venir de n’importe où dans le monde, il est primordial que ce professionnel maîtrise au moins 2, voire même 3, des langues internationales les plus rencontrées dans le tourisme, comme l’anglais, le chinois, le russe, l’espagnol ou l’italien. Un guide accompagnateur peut ensuite évoluer au sein de l’agence de voyages pour laquelle il travaille, en supervision des guides-accompagnateurs, ou en planification et en directeur de circuits touristiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *