La formation au métier de diamantaire

Être artisan exclusivement spécialiste du travail sur le diamant en tant que joaillier, c’est être diamantaire. C’est un métier qui requiert des qualités à la fois techniques et artistiques. Il peut être exercé par quiconque termine avec succès les formations spécifiques.

Les différentes missions d’un diamantaire

Le métier de diamantaire est tout un art. Ses missions dans la transformation d’un diamant brut en pierre taillée et sertie consistent en plusieurs interventions de haute précision qui nécessitent savoir-faire et passion.
D’une manière générale, ses missions concernent le marquage ou titrage, le coupage, le clivage, le débrutage, la taille, le facettage et le polissage du diamant afin de donner à ce dernier la brillance et l’esthétique souhaitées. Le diamantaire peut avoir à assembler aussi et orner les pièces réalisées. Si vous consultez votre diamantaire en vue de l’achat d’un diamant à Paris, vous découvrirez qu’il peut se faire aider par un ordinateur qui reproduit la forme du diamant en 3D aussi.

Les formations à suivre

Pour devenir diamantaire, il faut être déjà un travailleur dans le domaine de la joaillerie puis se former auprès d’un organisme spécialisé.
Il existe des programmes de formation continue et de formation en alternance. Ces programmes sont éligibles au DIF et au DFP et les cours peuvent même être financés par des organismes tels que le DDTEFP. Ils portent essentiellement sur l’apprentissage des dessins de bijoux, l’initiation à la gemmologie et perfectionnement, le polissage, les techniques de bijouterie-joaillerie, la réparation en bijouterie-joaillerie, la sculpture de fonte à cire perdue et le DAO.
Sachez que le diamantaire qui donnera satisfaction à votre projet d’achat d’un diamant à Paris doit posséder les compétences d’une personne titulaire d’un CAP lapidaire option diamant, d’un DMA ou BMA Art du bijou et du joyau ou d’un diplôme délivré par l’Institut National de Gemmologie à Paris.

Les qualités et compétences

La transformation d’un diamant brut en un joyau requiert une grande attention, un grand sens de la responsabilité et une extrême prudence. Cela sous-entend que l’artisan qui réalise le travail doit posséder les qualités suivantes :
Une excellente acuité visuelle pour déceler les détails des détails ; une grande adresse pour rester précis tout au long des longues procédures ; une minutie extrême pour éliminer les moindres défauts ; une haute concentration pour ne rien perdre des qualités précédentes durant l’accomplissement des phases de transformation ; une patience à toute épreuve pour assurer la lente métamorphose.
Longue et passionnante est la mission d’un diamantaire pour aller d’un diamant brut à un diamant brillant sur métal noble. Elle exige la passion de la minutie et une longue expérience mais peut être récompensée, en plus des résultats obtenus, par une rémunération confortable.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *