Les différents parcours et formations à suivre dans le domaine de l’immobilier

On choisit de suivre une formation immobilière parce qu’on souhaite travailler en tant qu’agent immobilier, consultant en immobilier d’entreprise, juriste immobilier ou expert immobilier ou tout simplement parce qu’on souhaite poursuivre ses études et se frayer après un chemin dans l’univers de l’immobilier. Quels sont les critères de choix d’une formation pour un but donné ?

Les conditions de choix d’une formation

Toutes les formations proposées dans le domaine de l’immobilier ne s’adressent pas forcément à tous les candidats. Il faudra à chaque candidat faire le choix en fonction de quelques critères. Le premier de ces critères est le diplôme visé qui est fonction de son diplôme ainsi que de la gamme de métiers de l’immobilier à laquelle il veut accéder. Aussi choisira-t-il entre le Bachelor, le BTS, le DEES (Diplôme Européen d’Etudes Supérieures), le DUT, la Licence, la Licence Pro, le Master, le Mastère Spécialisé, le MBA et le MC (Mention Complémentaire) entre autres. Par ailleurs, il a la possibilité d’opter pour une formation qualifiante, c’est-à-dire soit le CQP ou Certificats de Qualification Professionnelle, soit la formation professionnelle. Le deuxième de ces critères est le type de scolarité qui lui convient. Il aura le choix entre la formation à temps plein, la formation en alternance, la formation à distance et la formation continue, cette dernière étant réalisable aussi par le CPF, le CIF, le DIF, le PTP ou la VAE pour le candidat qui est déjà dans la vie active. Enfin le troisième critère, la ville où il souhaite faire ses études. Il faut savoir que les formations qui existent à Paris ne sont pas forcément toutes trouvables à Aix-en-Provence, à Strasbourg ou à Besançon. C’est sur la base de ces trois critères que le candidat choisira donc l’établissement de formation Immobilier qui lui convient. A Paris par exemple se trouve une école supérieure des sciences immobilières, le SUP Tertiaire qui forme aux métiers de l’immobilier et de l’habitat social et dont les formations peuvent être suivies en initial, en alternance, en FPC ou en Fongecif. Par ailleurs, ses cursus de formation continue sont disponibles en e-learning.

 

Cursus de formation

Pour intégrer une formation, un candidat doit avoir son bac ou être déjà titulaire d’un BTS, d’une licence ou encore d’un master. Il soumettra alors son dossier à l’établissement formateur ou passera par le concours si c’est la voie d’accès imposée par ce dernier. Une formation en immobilier aboutit au diplôme promis après la longueur de temps qui lui est associée s’il y a succès mais dans tous les cas, elle contient une première phase, la première année généralement, qui est basée sur un tronc commun mettant en jeu des matières généralistes. L’étudiant y apprendra le Droit immobilier, la gestion immobilière, les transactions immobilières, l’administration des biens, la gestion de patrimoine, la gestion locative, la vente immobilière, la promotion immobilière, la négociation et relation client, la gestion administrative comptable financière et fiscale des affaires immobilières ainsi que des matières complémentaires comme l’anglais, la communication, le management et la technique de vente. Après la période des cours, l’étudiant est tenu d’effectuer un stage en entreprise pendant au moins deux mois afin de faire valider sa formation.

Niveaux et issues

Le débouché d’une formation dépend du niveau de cette dernière. Avec le minimum, c’est-à-dire un BTS Immobilier qui équivaut au Bac+2, devenez à l’issue de deux années de formation après le Bac un négociateur immobilier, un chargé de gestion locative, un chargé de gestion immobilière, un collaborateur de notaire ou même un notaire. Avec un BTS Professions Immobilières qui est de niveau Bac+2, devenez après 2 ans de formation après votre Bac un administrateur de biens ou un agent auprès d’une agence immobilière, d’une société immobilière, d’une étude de notaires ou d’une compagnie d’assurance. Avec un Bachelor Immobilier qui est de niveau Bac+3, devenez un an après votre bac + 2 initial un négociateur immobilier, un responsable d’agence ou encore un gestionnaire de biens locatifs et de copropriétés. Avec un DEES Immobilier ou Diplôme Européen d’Etudes Spécialisés qui est de niveau Licence, devenez avec un Bac+2 de départ administrateur de biens, gestionnaire de biens, négociateur ou encore conseiller immobilier. Avec un MBA Immobilier qui est de niveau Bac+5 après une année de formation après votre Bac+4 un analyste investissement, un asset manager, un architecte, un directeur immobilier ou encore un gérant de fonds immobiliers. Avec un MS ou Mastère Spécialisé Immobilier qui est de niveau Bac+6, devenez au bout d’un an après un Bac+4 soutenu par 3 ans d’expérience dans l’immobilier ingénieur d’études et d’affaires, expert immobilier, promoteur immobilier ou encore architecte-administrateur d’immeubles.
En post-bac ou en reconversion, suivez la formation qui vous fera accéder au métier de l’immobilier que vous visez. En continu, en alternance ou à distance, par le CPF, le CIF ou la VAE, le mode de formation qui vous convient pour devenir un agent immobilier, un gestionnaire de biens locatifs et de copropriétés, un diagnostiqueur, un promoteur immobilier ou encore un expert immobilier doit exister dans l’établissement de formation en immobilier de la ville de votre choix.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *