Pouvons-nous apprendre à conduire en voiture grâce au mobile learning

Aujourd’hui, les TIC sont une partie intégrante de notre quotidien. Le mobile learning est devenu une composante à part entière des méthodes d’apprentissage actuelles, notamment en matière de conduite des véhicules. Pour obtenir un permis de conduire, il faut réussir aux épreuves du Code la route et de la conduite. Actuellement, on peut préparer ces deux épreuves grâce à une formation mobile learning s’appuyant sur une application pédagogique en ligne.

Apprendre le Code de la route en ligne

De nombreuses applications de microlearning permettent d’accéder aux thèmes du Code de la route à l’aide d’un smartphone. Cette formule permet au candidat de travailler à son rythme sans être astreint à suivre un horaire contraignant. Il peut balayer l’ensemble des thèmes, faire des exercices, subir des tests ou suivre des formations accélérées en utilisant un smartphone, une tablette ou un ordinateur dans n’importe quelle situation. Habituellement, cette formation mobile learning est suivie par un formateur diplômé, et l’évaluation des connaissances est réalisée à l’aide d’algorithmes et d’examens blancs qui permettent de savoir si le candidat est vraiment prêt pour l’épreuve réelle.

Il existe de nombreuses applications pédagogiques en ligne proposées par les centres de formation spécialisés dont l’accès sans limites devient possible après le règlement du prix de la formation. Mais, il y a aussi des applications gratuites disponibles sur Google Play ou Apple Store, qui facilitent l’assimilation des thèmes du Code de la route, et la préparation de l’épreuve sans passer par une formation en salle classique et couteuse.

S’exercer à la conduite avec une application mobile learning

Une application mobile de conduite ne peut pas se substituer à une situation de terrain. Cependant, elle peut contribuer à l’acquisition de certains réflexes et automatismes qui faciliteront la prise en main d’un vrai véhicule.

Il existe actuellement sur le marché un outil particulièrement intéressant (The Good Drive) inspiré de jeux vidéo, qui simule la conduite en conditions réelles. Le smartphone devient un accessoire de conduite servant à régler la vitesse de son véhicule, changer de direction, se familiariser avec la conduite de nuit ou par mauvais temps, etc. Par la suite, les connaissances acquises servent à maitriser plus rapidement la conduite au volant d’une vraie voiture. Parmi les avantages de ce produit, citons une diminution des heures de conduite, du prix de la formation et des couts de fonctionnement du prestataire, notamment en consommation de carburant. L’impact écologique positif de cette formule est immédiat.

Une autre application permet aux apprenants en conduite accompagnée de remplacer leur carnet d’apprentissage par une application numérique qui fonctionne sur smartphone et enregistre grâce au GPS les données du trajet, comme le kilométrage parcouru, la vitesse, les conditions climatiques, etc. L’accompagnateur peut prodiguer ses conseils à distance pour encourager le stagiaire à améliorer ses performances. Ces applications s’inscrivent bien dans un apprentissage hybride, ou « blended learning », qui allie le distanciel et le présentiel pour le plus grand bénéfice des apprenants.

Bien que récentes, ces activités de formation gagneraient à être généralisées, compte tenu de leurs avantages pédagogiques. Des solutions de formation mobile plus génériques, comme la plateforme de mobile learning proposées par « Teach on Mars » sont également des pistes innovantes à explorer pour ce type de formation, que ce soit pour la conduite de véhicules ou l’apprentissage du Code de la route.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *