nouveau collaborateur

Les 5 choses à savoir avant de recruter un collaborateur

Les critères incontournables pour le recrutement de son collaborateur

Le recrutement est un tournant décisif et influenceur dans une entreprise. Un nouveau collaborateur contribue largement à l’essor de cette dernière. En l’occurrence, il existe des points à connaître avant toute embauche.

 

Bien cerner les besoins de son entreprise

L’équipe actuelle croule sous une tonne de travail, le recrutement est devenu plus qu’une évidence pour la booster et optimiser la productivité. Avant cela, il faut définir le type de contrat qui liera la nouvelle recrue à la société. Elle sera d’une aide permanente, ou juste ponctuelle, la question se pose. Le besoin doit être identifié, à court ou à long terme. À court terme, il faut déterminer si le contrat sera pour un intérimaire, pour une durée déterminée (CDD) ou indéterminée (CDI). La personne travaillera-t-elle à plein temps, ou à mi-temps ? La réponse à ces questions doit être bien définie pour éviter une erreur de recrutement.

 

Définir les compétences souhaitées

L’identification des compétences souhaitées est cruciale et sans concessions pour une efficacité absolue. Les compétences prioritaires relèvent du savoir-faire (techniques, formation et expériences). Quant aux compétences secondaires, elles peuvent être très payantes, du moment qu’il s’agit du savoir-être. Le dynamisme, la proactivité et la sérénité dans le travail sont autant de qualités nécessaires dans l’accomplissement des tâches.

Dans tous les cas, il faut adopter une stratégie bien assise pour trouver le bon employé. Le mouton à 5 pattes n’existe pas, de ce fait, il ne faut pas être trop exigeant. Cependant, le profil doit répondre largement aux attentes de l’entreprise.

 

Mettre en place les missions et objectifs du poste

Pour un recrutement réussi, les missions et objectifs du poste doivent être bien définis. Une fiche de poste, listant les missions, doit être mise en place, en accord avec l’équipe et le superviseur. Bien répartir les tâches pour une équité dans le travail est aussi impératif.

 

La concurrence dans le monde du recrutement

Les véritables techniciens sont difficiles à rechercher et les pénuries des grandes compétences sont fréquentes. Aussi, il est important de spécifier les tranches d’âge, les qualifications et les compétences souhaitées. Ces critères serviront de filtre pour éviter une avalanche de candidatures sans suite.

 

Le profil à établir

Il faut être réaliste dans l’établissement du profil et veiller à ce qu’il soit plus accessible. Il doit être rédigé en fonction du budget, du type de travail et de l’assistance qu’il aura. Pour information, les débutants et les juniors sont des postes s’adressant à des nouveaux diplômés qui ont moins de 4 ans d’expérience dans le métier. Cependant, ils peuvent apporter un regard neuf et ont un potentiel d’investissement dans de nouveaux projets. Ils doivent être accompagnés et formés, d’où la nécessité de consacrer du temps à la formation, avant le rendement. Déjà dotés d’une certaine expérience, les confirmés et les seniors correspondent au savoir-faire multiple et solide. Il s’agit de personnes déjà autonomes, qui peuvent devenir rapidement des points de référence.

Recourir au service d’un cabinet de recrutement spécialisé est une solution pour éviter de perdre son temps. Le cabinet de recrutement à Paris – Space RH fournit des services de qualité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *