Pourquoi devenir hypnothérapeute ? Quelles sont les formations ?

L’hypnothérapeute a pour mission d’observer, d’aider, de communiquer et de guérir les patients sur le plan psychologiques ou physiologiques. Pour devenir un hypnothérapeute, il faut avant tout être un passionné des sciences humaines. Le fait d’exercer le métier ne demande pas une longue année d’expérience. Bref, dans cet article, nous allons découvrir ensemble les bonnes raisons d’exercer ce métier et les formations à suivre pour y parvenir.

L’hypnothérapie, un domaine en constante évolution

Ces derniers temps, de nombreux patients préfèrent guérir avec un accompagnement comme l’hypnothérapie. Que ce soit pour un soutien efficace et rapide pour le développement personnel ou un accompagnement thérapeutique, l’hypnose est actuellement très appréciée par les patients et les consultants. En fait, c’est une méthode thérapeutique qui vise à diminuer les douleurs et favorise la gestion des émotions d’un individu.

Sans effet secondaire, cette méthode permet aux patients de résoudre eux-mêmes leurs problèmes et d’atteindre au plus vite leurs objectifs.

Dopée par la situation propice aux soins courts et par le nombre de mutuelles qui ne cesse d’augmenter et qui offre un remboursement, l’hypnothérapie est en plein essor.

Ainsi, si vous voulez donc acquérir des compétences en hypnothérapie ou encore devenir hypnothérapeute, vous faites le bon choix. Il existe bien des formations que vous pouvez suivre pour exercer ce métier. Pour plus d’informations sur ce sujet, vous pouvez visiter le site https://iich-coaching.com/ecole-hypnose/.

Quelles formations pour devenir hypnothérapeute ?

Comme il a été mentionné plus haut, il faut suivre une bonne formation en hypnothérapie pour devenir hypnothérapeute. En France, il existe plusieurs écoles et organismes qui proposent des formations initiales et continues en hypnothérapie comme :

  • École d’hypnose IICH à Lyon
  • À Liège l’Institut Milton Erickson
  • Université de Bordeaux
  • L’Institut Humanitum à Montréal
  • ECH Ecole Centrale d’Hypnose
  • À Lausanne l’école de PNL de Lausanne
  • EFH
  • L’Institut français d’Hypnose Ericksonienne à Paris
  • Institut français d’hypnose

En effet, ces écoles et ces instituts proposent des formations en différents types d’hypnose comme l’hypnose ericksonnienne, l’hypnose classique, l’hypnose suggestive, etc.  Entre autres, vous allez vous initier aux protocoles et aux méthodologies hypnotiques pratiques. Différentes approches sont abordées aux cours, suivies d’exercices pratiques et aussi d’exposés de cas cliniques. Cela a pour but de vous faire comprendre les modalités d’application et ses phénomènes hypnotiques, mais surtout, de vous faire appliquer l’hypnose dans le cadre professionnel.

Quels sont les domaines d’applications d’un hypnothérapeute ?

En effet, l’hypnothérapeute peut intervenir dans de nombreux domaines. Il peut traiter de nombreux cas physiologique et psychologique. Pour être plus précis, l’hypnothérapeute peut intervenir dans :

  • La résolution de problèmes personnels comme le manque d’estime de soi, le mal-être, le non-amour de soi, le problème d’acceptation de soi, etc.
  • La résolution de phobies, les peurs comme les crises de panique, peur d’une voiture, le stress, claustrophobie, phobie sociale, etc.
  • La résolution de problèmes émotionnels comme l’angoisse, la dépression, l’anxiété, le pessimisme, le stress post-traumatique, etc.,
  • La résolution de problèmes professionnels comme l’orientation, la conscience professionnelle, l’autorité, le harcèlement au travail, etc.
  • La résolution de problèmes de relation comme la rupture, le divorce, le décès, problème de couple, etc.
  • La résolution de problèmes psychogènes comme la fatigue, l’obésité, l’anorexie, etc.
  • La résolution de traumatismes comme les chocs, le viol, l’agression sexuelle,
  • La résolution de troubles comportementaux comme l’obsession, la possession, la jalousie, le TOC, etc.
  • La résolution de problèmes de dépendances comme la drogue, la caféine, l’alcool, le jeu, etc.

En somme, le métier d’hypno thérapeute est un domaine très intéressant et passionnant surtout si l’on possède les aptitudes relationnelles. A contrario, il faudrait se tourner vers un autre métier.

Quels sont les niveaux de qualification d’un hypno thérapeute ?

En général, l’hypnose offre trois niveaux de certification ou de qualification :

En premier, l’hypno thérapeute dispose d’une connaissance du déroulement de l’inconscient et il doit savoir mener une séance d’hypnose : induction hypnotique, maniement des suggestions, protocoles de base.

Par la suite, il dispose aussi les compétences techniques et le bon accompagnement sur le sujet. Il est conseillé de disposer toutes ces compétences pour en pratiquer sur des sujets réels. La supervision permet de l’accompagner dans ses débuts.

En outre, il doit aussi maitriser les différentes techniques en thérapie ou en coaching. En fait, Il doit avoir une solide pratique pour exercer le métier.

En outre, les spécialisations permettent à l’hypno thérapeute de parfaire ses techniques en fonction des problèmes du client et de ses préférences : accompagnement de la douleur, hypnose et systémique, hypnose adéquate à une pratique professionnelle particulière, etc.

En somme, l’hypno thérapeute doit disposer une bonne communication et les qualités humaines, il sait réconforter et apporte la confiance au patient. C’est essentiel pour pratiquer une séance d’hypnose. Par ailleurs, il doit aussi avoir une bonne capacité d’écoute et un bon sens d’observation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *